Aides aux salariés à revenus modestes

AIDES AUX SALARIE A REVENUS MODESTES

 

Le Centre Communal d’Action Sociale est interpellé par de nouveaux publics (salariés en contrat à durée indéterminée ou déterminée, à temps partiel…) qui rencontrent des difficultés financières.


Le pouvoir d’achat des ménages stagne, et les charges incombant aux familles comme le logement, l’énergie, le transport, etc… deviennent de plus en plus lourdes. Par contre, les prestations sociales n’augmentent pas à la hauteur de la perte du pouvoir d’achat…


Au cœur de ce problème, il y a l’intérêt que représente un retour à la vie active. Parfois le « reste à vivre » des travailleurs pauvres est inférieur à la somme des ressources des allocataires des minima sociaux (RSA, Allocation de Solidarité Spécifique…). Malgré de nombreux dispositifs, les gains financiers liés à la reprise d’activité sont loin d’être suffisants.

 

Une étude de la Sécurité Sociale démontre que pour un couple dont les deux personnes sont actives, ayant repris le travail à hauteur d’un SMIC, « les 500 euros de gains nets sont neutralisés par la perte de la CMU complémentaire, l’aide au logement, les frais de garde d’enfants ou encore les transports ».


Le Conseil d’Administration du C.C.A.S. a mené une réflexion dans le courant de l’année 2006 portant sur l’apparition des travailleurs pauvres souvent liée à la précarisation de l’emploi. Il a décidé lors de sa réunion du 21 Novembre 2006 de réfléchir éventuellement à mettre en place une aide spécifique en faveur des salariés à faibles revenus (notamment ceux rémunérés au SMIC).


Une enquête a donc été menée par le C.C.A.S. auprès de quelques foyers et il s’avère que toutes les familles susceptibles de répondre aux critères ne peuvent malheureusement être recensées.


C’est pourquoi les familles ou les personnes seules qui se sentent concernées peuvent, si elles le désirent, prendre contact avec les services du C.C.A.S., qui les recevront en toute confidentialité.


le C.C.A.S. n’est pas réservé uniquement aux seules personnes en difficulté dont la pauvreté est liée au chômage, il est au service de toute la population.

 

N’hésitez pas à prendre contact avec :

Madame Angela VACCARO (Référent Généraliste de Parcours) au 03/27/28/51/81

Madame Astrid BOSQUET (Adjoint Administratif) au 03/27/28/51/73

Hôtel de Ville - rue Henri Durre 59278 ESCAUTPONT
Tél : 03 27 28 51 70
mentions légales CONTACT